yomoni

Le robo-advisor Yomoni ambitionne 1 milliard d’euros d’encours en 2020

Le robo-advisor Yomoni compte gérer plus d’un milliard d’euros en 2020. Aujourd’hui, il en compte 35 millions pour 5000 clients. Son premier objectif est d’atteindre les 10000 clients d’ici la fin de l’année 2018. Pour cela, il va sortir de nouveaux produits où les clients pourront placer leur épargne.

Yomoni est une plateforme qui permet aux particuliers français d’investir leur épargne sur différents types de produits. S’il offre par exemple le PEA ou encore le compte-titres, son placement le plus populaire est l’assurance-vie. Elle permet de déterminer selon le profil de chacun des clients quel rendement et quel risque il souhaite avoir. Il existe au total 10 profils différents avec des supports au contrat d’assurance-vie qui sont plus ou moins risqués.

5000 clients chez Yomoni

Cette solution séduit le public puisque ce sont 5000 clients qui ont déjà été séduits par l’offre Yomoni. Dans la dernière année, la société française a multiplié par 4 le nombre de ses clients. Et elle compte les multiplier par deux dans l’année à venir. Si elle ne donne pas d’objectifs de clients à l’horizon 2020, elle anticipe néanmoins de gérer 1 milliard d’euros d’encours d’ici là, alors qu’elle n’en a actuellement que 35 millions.

Il faut dire que l’environnement actuel avec des taux particulièrement faibles n’incite pas les français à investir dans de l’épargne réglementée comme le Livret A ou le LDD. Il faut aller chercher du côté de l’assurance-vie pour trouver des rendements plus élevés, sous condition que l’on investisse dans des supports en unité de compte, avec une exposition aux fluctuations des marchés financiers. Les fonds en euros dans les contrats d’assurance-vie ont les rendements qui chutent drastiquement, et ils pourraient bientôt passer dans le négatif si on les ajuste à l’inflation.

C’est aussi pour cette raison que le gouverneur de la Banque de France a demandé aux assureurs d’imaginer une nouvelle formule pour l’assurance-vie, afin de proposer des rendements plus intéressants aux français. Aujourd’hui, ce placement est le plus populaire et compte 1600 milliards d’euros d’encours. A titre de comparaison, le Livret A ne cumule que 260 milliards d’euros, il est donc très loin de l’assurance-vie. C’est donc très important que les assureurs arrivent à tirer les rendements de l’épargne des français vers le haut.

Source : http://www.francois-rebsamen.info/